Presse

Alpha ULM s’envole pour Maurice

A quelques pas de James Pitman et Jean d’Assonville qui se préparent à décoller pour Colombo (voir ci-dessus), les pilotes d’Alpha ULM préparent leurs trois machines pour une traversée Réunion - Maurice.


Le challenge n’est pas du tout le même mais une traversée entre les deux îles en ULM conserve une part d’aventure non négligeable. Didier Goulou, pilote instructeur, en est à sa quatrième traversée. Élèves pilotes, Philippe Grondin, Alain Frappier et Cyril Langlois sauteront pour la première fois la mer entre les deux îles comme Gérald Bertrand. Xavier Le Juge a lui aussi déjà relié Gillot à Plaisance. Les six pilotes décollent à bord de deux FK 9 SW et d’un FK9 ELA. Les deux machines ont une planche de bord superbement équipée. Pour cette traversée océanique, l’équipement comprend des gilets de sauvetage et deux GPS par appareil. Aucun souci pour le carburant. Avec le plein, les trois ULM ont une autonomie de trois heures de quoi faire largement l’aller-retour sans même se poser à Plaisance. “Nous volerons en moyenne à 9 500 pieds, mais selon la météo nous pourrons monter jusqu’à 12 000. La traversée demandera 1h30. Comme vous le voyez, les conditions sont excellentes à Gillot. On nous annonce de la pluie à Plaisance mais rien qui ne puisse empêcher le départ”, confie Didier Goulou. Si les Mauriciens ne voient pas d’un très bon œil des avions légers évoluer dans leur ciel, les contacts établis par Didier Goulou facilitent désormais grandement les négociations. “Avant, c’était très difficile, reconnaît-il. Cette fois, le dossier a été bouclé en un mois. Nous avons même obtenu de faire deux tours de l’île. Mais les conditions sont draconiennes : maintenir une altitude de 1 000 pieds et rester à 1 km des côtes.” Partis hier matin, les trois ULM seront de retour lundi prochain à Gillot.

http://www.clicanoo.re/11-actualites/15-societe/293188-alpha-ulm-s-envole-pour-maurice.html

Retour

4.96 / 5.00 of 122 reviews.